Quand il ne reste plus devant soi que le vitrage de la façade avant et le toit à poser, on se sent bien près du but….
Oui mais voilà ! Le toit, réalisé il y a quelques années en tôle ondulée (pour imiter le “zing”) – après bien des recherches dans infiniment de magasins de bricolages, puis bien des essais pour le mettre “en forme” – ne me convient finalement plus du tout.
J’avais prévu de le vieillir, de le “salir”, mais tout bien considéré il ne me plaît vraiment plus, alors il va falloir improviser autre chose.