Tutoriel réalisation de baskets miniatures

Tutoriel réalisation de baskets miniatures

La copie miniatures des baskets Van’s marron et orange de mon fils s’est faite à partir d’un modèle réelle pointure 39.

J’ai recrée un patron qui est à découper entièrement dans un cuir très fin et souple. Pour la semelle, une chute de cuir plus épais peut être utilisée, mais ce n’est pas obligatoire. Je me suis servie aussi de colle Néoprène gel pour l’assemblage, de pâte fimo pour créer la liaison entre la chaussure et la semelle et imiter l’épais plastique compensé de la semelle véritable, d’un crayon aquarellisable orange pour les parties recoloriées en orange, d’un morceau de coton mouliné orange et d’une aiguille solide (devant aussi servir de poinçon) :

1- Découper le dessus de la chaussure et faire de part et d’autre de l’ouverture de laçage 4 petites perforations.

2- Découper, dans le même cuir, deux petites pièces qui sont immédiatement collées sur le morceau 1 resté à plat, avec de la colle Néoprène ( on applique cette colle sur les deux parties à assembler ( je me suis servie pour cela d’un cure dent pour plus de précision), on attend cinq grosses minutes que les solvants s’évaporent, et on presse fermement les deux parties, qui ont ensuite une très haute résistance à l’arrachement et une adhérence parfaite.). Sur la partie ajoutée autour de l’ouverture de laçage, refaire trou sur trou les perforations pratiquées sur le morceau 1.

3- Découper la semelle dans le cuir ( éventuellement un cuir un peu plus épais), ainsi que le morceau 4 qui s’appliquera à l’arrière de la chaussure, une fois celle-ci mise en forme,au niveau de la cheville.

4- Appliquer de la colle Néoprène sur le pourtour de toute la semelle ainsi que sur toute la tranche du dessus de la chaussure. Après quelques minutes, coller l’ensemble en fermant la chaussure à l’arrière sur elle même; puis coller le petit morceau N°4 sur cette « couture » arrière.

5- Il reste à créer les deux lacets à l’aide d’un fil de coton enfilé sur une aiguille, en reconstituant le laçage croisé de vraies chaussures; cela a été pour moi la partie qui a demandé le plus de patience et de minutie.

6- Pour terminer, appliquer très peu de pâte Fimo ( j’ai choisi un peu de vert bouteille malaxé avec un peu de transparente, que j’ai d’abord roulée en un minuscule serpentin) à la frontière entre le dessus de la chaussure et sa semelle, afin d’imiter la semelle compensée. Le tout ne passe évidemment pas au four, j’ai laissé les petites baskets 24 heures sur un radiateur et la fimo a durci très convenablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /home/nanetska/www/wordpress/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81

Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known) in /home/nanetska/www/wordpress/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81